4.3 Commerce électronique, marchés et développement des petites entreprises

 

Les TIC sont modulées et employées pour renforcer les capacités économiques des femmes. Les femmes sont formées en vue d'employer l'Internet pour acheter et vendre des produits locaux, pour accéder aux informations sur les cours des matières premières, pour utiliser les services de microfinancement et pour employer les logiciels de gestion financière et commerciale.

Le commerce et le développement dans le cadre de la mondialisation sont autant une affaire de femmes qu'ils sont une affaire d'exportation. De plus en plus, les décideurs mais aussi les responsables commerciaux reconnaissent les bénéfices qu'engendre la participation des femmes aux petites entreprises. Les responsables commerciaux ne peuvent pas se permettre de ne pas tenir compte de cette part essentielle de la main-d'œuvre productive. Beaucoup de grandes sociétés produisent, s'approvisionnent ou distribuent de plus en plus dans les pays en développement, ce qui les oblige souvent à travailler avec des partenaires locaux et des petites ou moyennes entreprises (PME) dans le cadre de leur chaîne de valeur44.

Le Women's World Banking (WWB) est un exemple de réseau international qui s'emploie tant à faire adopter les programmes de crédit pour les femmes qu'à les appuyer. C'est une institution mondiale, sans but lucratif, spécialement conçue pour garantir l'accès des femmes pauvres au financement, aux informations et aux marchés. Le réseau comporte des établissements de détail qui fournissent des services financiers pour plus de 5 milliards USD à plus de 10 millions de femmes entrepreneuses à faible revenu, en Afrique, en Asie, en Amérique latine, en Europe et en Amérique du Nord. Les membres du réseau sont notamment des établissements de microfinancement, des banques et des associations qui servent de modèles aux autres:

•            en incorporant des principes communs;

•            en fournissant des services financiers qui répondent à des normes de performance;

•            en mettant en commun les meilleures pratiques et expériences;

•            en employant les résultats obtenus sur le terrain pour modifier les politiques dans leurs pays et de par le monde.

Les organismes dirigés par les femmes et leurs filiales sont au centre du réseau. Les membres du réseau se soutiennent les uns les autres, en employant une responsabilisation croisée en vue d'aboutir à des résultats.

Exemple de contenu:  Tortas Peru – women cake sellers

Lancée en 1996, Tortas Peru est une entreprise appartenant à une femme, qui emploie les TIC pour atteindre et desservir un large marché, en utilisant l'Internet pour prendre commande des tartes. Tortas Peru vend beaucoup au 2 millions et plus de Péruviens qui vivent en dehors du pays et font appel au site web pour les atteindre. Les clients à San Francisco ou en Nouvelle‑Zélande peuvent envoyer une tarte faite maison à des amis ou à la famille dans plusieurs grandes villes. Les tortas (tartes) sont préparées et livrées par l'une des ménagères du réseau. Les clients peuvent commander une tarte choisie dans un catalogue et payer au moyen d'une carte de crédit, d'un chèque, d'un mandat ou par voie électronique. Pour assurer des prix modérés, la société fonctionne essentiellement par l'intermédiaire de l'Internet, obligeant les ménagères membres du réseau à être familières avec les ordinateurs et l'Internet.

Content example: Shea Butter Sales in Burkina Faso

Lorsque les femmes de l'association Songtaaba, un organisme qui commercialise au Burkina Faso les produits de soin pour la peau au beurre de karité, ont commencé à utiliser les TIC, leurs profits ont plus que doublé. L'emploi de téléphones portables et d'ordinateurs les ont aidés à diriger leurs entreprises plus efficacement. L'association procure actuellement un emploi à plus de 3 000 femmes réparties dans 11 villages. Afin de leur assurer l'accès régulier aux TIC et d'améliorer la commercialisation et la vente de leurs produits, l'association a établi des télécentres dans deux villages. Ces installations sont entièrement gérées par les femmes des zones rurales, qui sont formées par Songtaaba. L'organisme a aussi créé un site web géré par les femmes. Celui-ci a réussi en particulier à accroître la visibilité des productrices. Depuis que le site a été placé en ligne il y a deux ans, les commandes ont augmenté de presque 70% (voir également une expérience similaire au Mali).

 

44  Le World Business Council on Sustainable Development (www.wbcsd.org) donne plusieurs exemples de grandes sociétés travaillant en partenariat avec des petites entreprises, notamment Pentland et Nike au Viet Nam, SC Johnson et la culture du pyrèthre au Kenya, et Delta Corporation (alimentation et loisirs) qui sous-traite à des PME au Zimbabwe.

0 user comments: