2.1.1.1 Le Nord circumpolaire

Plus de 200 000 autochtones vivent dans la région glacée occupée par le Groenland, le Sápmi/la Suède, la Russie et le Canada. Au nombre des problèmes auxquels ces peuples sont confrontés figurent la discrimination culturelle, le réchauffement climatique et l'intensification de l'exploitation des ressources naturelles par de grandes sociétés. Au Groenland, 57 000 autochtones faisant partie du groupe ethnique des Inuits, sont implantés le long du littoral de la plus grande île du monde qui, depuis 1979, est semi-autonome vis-à-vis du Danemark.

On estime qu'entre 50 000 et 100 000 autochtones vivent dans la partie septentrionale de la Scandinavie: Répartis entre la Suède, la Norvège, la Finlande et la Russie, ils constituent des minorités linguistiques dans tous ces pays. On dénombre encore 50 000 personnes supplémentaires, appartenant à plus de 100 groupes autochtones dans le Nord de la Russie, y compris la Sibérie et l'Extrême-Orient russe.

Dans les territoires du Nord-Ouest du Canada, la population autochtone, qui compte 22 000 membres, représente plus de la moitié de la population locale. En outre, le recensement canadien effectué en 2006 a indiqué que sur les 29 325 personnes qui habitaient le territoire du Nunavut, 24 900 étaient des membres de la population des premières nations (pour la plupart, des Inuits). Le Nunavut, qui faisait autrefois partie des territoires du Nord-Ouest, a été créé en 1999 en tant que territoire majoritairement autochtone.

0 user comments: